La domotique

Mise à jour le 26 February 2016

Je vous ai déjà parlé de la domotique dans des articles précédents. Aujourd'hui, je vais vous parler des systèmes existants et vous expliquer l'intérêt de chacun.

Présentation

Mais pour commencer, qu'est ce qu'un système domotique ?
La domotique, c'est la gestion automatisée des éléments électriques, électroniques et informatiques d'un bâtiment.
Un système domotique se compose d'un contrôleur et d'éléments communicants.
Le contrôleur est le chef d'orchestre du système, et les éléments sont les musiciens. Vous pouvez donc mélanger différents protocoles de communications dans votre système, tant que le contrôleur sait dialoguer avec eux.

Les protocoles

Il existe plusieurs protocoles de communication dans la domotique. Le protocole correspond au langage utilisé pour dialoguer entre le contrôleur et les éléments communicants ou même entre éléments communicants.
Voici une liste non exhaustive des protocoles:

  • Le KNX (Konnex): protocole développé par un partenariat européen. Les plus grands fabricants de matériel électrique développent leurs appareils pour ce protocole qui est d'une grande fiabilité.
  • Le Z-wave et Zwave+: il a été développé par la société danoise Zen-Sys et utilise les ondes radio. Le Zwave+ est une évolution du protocole Z-wave.
  • Le EnOcean: il est inventé par l'entreprise du même nom et utilise les ondes radio. La particularité du EnOcean est que les émetteurs (interrupteurs) ne nécessite pas une alimentation électrique pour fonctionner. La pression exercée sur l'interrupteur permet de générer le courant nécessaire pour envoyer l'information.
  • Le X10: protocole précurseur créé en 1975, plus vieux que moi !-), par la société écossaise Pico Electronics. Il est cependant laissé un peu à l'abandon par les fabricants car sa fiabilité est vieillissante et limitée.
  • Le PLC Bus: il est une évolution du X10, bien qu'ils ne soient pas compatibles, mais peuvent coexister sur le même réseau. Il utilise le courant porteur en ligne.
  • Le HomeEasy: il utilise les ondes radio.
  • Le Zigbee: il utilise les ondes radio de courtes distances tout comme le bluetooth.

Les éléments communicants

Les éléments communicants peuvent être des émetteurs ou bien des récepteurs ou bien les deux en mêmes temps.
On dit communicants, car ils envoient et reçoivent des informations d'un contrôleur ou bien d'autres éléments communicants.
Voici une petite liste d'éléments communicants:

  • Les interrupteurs et variateurs
  • Les commandes de volets roulants
  • Les capteurs
  • de présence
  • de luminosité
  • de fumée
  • de CO2
  • Les prises commandées
  • Les appareils électroménager intelligents
  • Votre smartphone

Le contrôleur

Le contrôleur permet de relier tout ce petit monde et prendre des décisions en fonction des informations qu'il reçoit. Le contrôleur vous permet de créer des scénarios en fonction de vos envies.

Prenons un exemple simple, lorsque je me lève la nuit pour aller au petit coin, la lumière s'allume automatiquement sur mon passage à une intensité peu élevée, afin de ne pas me réveiller. Par contre, la journée, la lumière s'allume normalement.
Un autre exemple, lorsque le contrôleur ne trouve plus mon smartphone sur mon réseau, il vérifie que toutes les lumières sont bien éteintes, il peut aussi mettre le chauffage en mode "économique" ou fermer tous les volets roulants, si il ne détecte pas de présence dans la maison.

Intérêts

La domotique permet de réaliser plusieurs choses:

  • Améliorer le confort: optimisation de l'éclairage, gestion centralisée des volets roulants, etc...
  • Améliorer la consommation d'énergie: meilleure gestion du chauffage, gestion de l'arrosage automatique du jardin en fonction de la météo, etc...
  • Gérer la sécurité du bâtiment: alarme avec vidéo, scénario de présence, etc...
  • Gérer la communication: audio, Ethernet, TV

La domotique ne se limite pas à l'habitation, elle est aussi très utile dans les entreprises. Par exemple, l'éclairage automatisé des bureaux permet de réaliser des économies d'énergie importantes (~45%) et c'est bon pour la planète.

La domotique permet de centraliser l'ensemble des composants communicants d'un bâtiment afin de fournir différents services.

Prenons, par exemple, le détecteur de fumée qui fait aussi thermomètre, capteur de luminosité et de présence. Le thermomètre va indiquer au système domotique la température de la pièce, ce qui va lui permettre de gérer le chauffage. Le capteur de luminosité va indiquer au système domotique si la luminosité est insuffisante dans la pièce, ce qui va lui permettre de déclencher la lumière si le détecteur de présence est déclenché.

On peut dire qu'avec la domotique, les possibilités sont immenses et surtout, chacun peut faire ce qu'il lui plaît.

Les différents systèmes domotiques

Comme indiqué plutôt, le contrôleur centralise l'ensemble des éléments communicants d'un bâtiment.
Il peut y avoir des systèmes très pointus pour des bâtiments importants, comme les entreprises industrielles. Mais dans une maison, le système peut être assez simple. En fait, tout dépend de ce que vous souhaitez réaliser.

En terme de systèmes domotiques, voici certains systèmes:

  • Le système KNX: en fait, le KNX est plus un protocole de communication. Ce sont les différents fabricants de matériels électriques qui s'appuient sur ce protocole pour concevoir leur système.

    Les avantages:

    • La fiabilité du système
    • L'utilisation de différents moyens de communication comme le Bus, les ondes et le courant porteur en ligne.
    • Un protocole identique pour les différents appareils de différentes marques.
    • Un protocole supporté par un grand nombre d'acteurs importants (plus de 350 fabricants)
    • Une bonne évolution

Les inconvénients:

  • Le système de BUS est plutôt proposé pour la construction ou grosse rénovation.
  • Logiciel de paramétrage du système un peu complexe.
  • Les systèmes propriétaires, tel que Delta Dore, Somfy, Niko et bien d'autres.

    Les avantages:

  • A titre personnel, je ne trouve pas vraiment d'avantages à aller s'enfermer chez un seul fabricant avec un protocole propriétaire qui ne permet pas de le modifier, mais cela peut très bien convenir aux personnes souhaitant un système hétérogène.
  • Les mises à jour du système tant que l'entreprise existe.
Les inconvénients:
    * Vous êtes limité dans le choix des appareils communicants que vous souhaitez ajouter à votre système domotique, en fonction de ce que propose le fabricant.
    • Les systèmes open source mono protocole. L'open source veut dire que vous avez accès aux sources du programme informatique et que vous pouvez donc le modifier pour vous, voir la licence du programme. Vous avez Fibaro qui commercialise sa box domotique (le contrôleur). Fibaro utilise le protocole Z-wave qui est open source.

      Les avantages:

    • Les éléments communicants ne sont pas bloqués à un seul contrôleur domotique.
    • Il y a généralement une, plus ou moins, grande communauté qui s'entraide sur les forums.
Les inconvénients:
    * Si l'entreprise venait à disparaître, vous pourriez quand même utiliser le reste de votre matériel avec d'autres contrôleurs open source.
    • Les systèmes open source multi-protocoles, comme Jeedom par exemple.

      Les avantages:

    • Ces systèmes vous permette d'utiliser différents appareils communicants dans votre installation domotique.
    • Vous n'êtes pas limité à un seul protocole, vous pouvez donc utiliser du Z-wave, du EnOcean, MySensors, KNX, etc..
    • Ces systèmes sont développés généralement par des particuliers et possède une plus ou moins grande communauté prête à s'entraider sur les forums.
    • Ces systèmes se développent de plus en plus.
    • Certains proposent aussi des box payantes, mais qui ne sont pas bloquées. Vous pouvez donc en faire ce que vous voulez (attention à la garantie quand même).
    • Même si la personne qui a développé le système s'arrête, il y a très souvent du monde derrière pour reprendre le flambeau.
Les inconvénients:
    * Je n'ai pas vraiment trouvé d'inconvénients, mis à part qu'il ne faut pas avoir peur de mettre le nez dedans. Mais avec la communauté, c'est plutôt simple. * Pour l'installation, si vous ne connaissez pas l'informatique, vous allez avoir un peu de mal. N'hésitez pas à demander de l'aide à votre électricien domoticien. * Les évolutions peuvent être plus ou moins longues, mais elles avancent généralement dans le sens de la communauté et non en fonction de la vision d'une entreprise fabricante.

    Le mot de la fin de cet article, c'est que si vous souhaitez vous mettre à la domotique, je vous invite à vous documenter sur le sujet. Passer en revue les solutions existantes avec leurs avantages et leurs inconvénients en fonction de vos besoins et de vos envies. N'hésitez pas à contacter votre électricien domoticien qui pourra vous fournir les informations nécessaires afin de vous guider dans vos choix.

    Bon courage à tous et partager vos impressions, vos idées dans les commentaires. Je serai ravi d'y répondre.

image de l'auteur
A propos de Manuel Hervo
Bruz, FR
Voir les Commentaires