Rénovation électrique d'une cuisine

Mise à jour le 21 août 2017

« réalisations

Chantier de rénovation électrique

Description du chantier

Appelé pour déplacer des descentes de gaines, gênant la création d'un cadre pour une verrière. Je me suis retrouvé avec un chantier de rénovation électrique d'une cuisine.

Eclairage

Le précédent éclairage était un luminaire central avec trois ampoules spot halogène de 50 Watts chacune. Vu qu'un faux plafond était en création, j'en ai profité pour proposer à mes clients de revoir l'éclairage de leur cuisine.

La proposition d'éclairage LED

J'ai donc proposé à mes clients de réaliser un éclairage d'ambiance, ainsi qu'un éclairage d'appoint au dessus de l'évier et du plan de travail. Et forcément, je leur ai proposé un éclairage à base de spots LED.

Eclairage d'ambiance

Pour l'éclairage d'ambiance, je suis partit sur des spots LED 10 Watts 60° de chez FD Eclairage, avec des alimentations 1-10V pour la variation. D'après mon étude de lumière, il fallait 9 spots pour un éclairage optimal. Cependant, lors du montage, j'ai proposé à mes clients de commencer par mettre 7 spots, en leur indiquant que nous pourrions ajouter par la suite, les spots manquants, si la luminosité ne leur paraissait pas être suffisant. Finalement, comme vous pourrez le voir sur les photos, ils sont restés sur 7 spots.
La luminosité des spots est variable, à l'aide d'un bouton poussoir, ce qui permet d'avoir un éclairage plus tranquille le matin et plus puissant le soir.

Eclairage de l'évier et du plan de travail

Quoi de plus agaçant qu'avoir la lumière dans le dos, lorsque l'on fait la vaisselle ? C'est pourquoi, je propose tout le temps à mes clients d'ajouter un éclairage d'appoint au dessus de l'évier.
Ici, j'ai posé deux spots LED de 6 Watts, de chez FD Eclairage, au dessus de l'évier et du plan de travail, ce qui permet d'avoir un éclairage optimal sur cette partie, sans qu'il soit nécessaire d'allumer l'éclairage d'ambiance de la cuisine.

Economies d'énergie

Avant, nous avions 3 ampoules halogènes de 50 Watts chacune, ce qui nous fait un total de 150 Watts et un éclairage plutôt médiocre, car les 3 ampoules étaient sur un luminaire au centre de la pièce.

Aujourd'hui, nous avons 7 spots, de 10 Watts chacun, pour l'éclairage d'ambiance et 2 spots, de 6 Watts chacun, pour l'éclairage de l'évier et du plan de travail. Ce qui nous fait un total de 82 Watts pour un éclairage plutôt sympa.

Mes clients économisent donc 68 Watts/heure d'utilisation et sont très satisfait de leur nouvel éclairage. En plus, les spots LED ont une durée de vie de 50 000 heures d'utilisation, contre 2 000 heures pour les ampoules halogènes. Ce qui veut dire, qu'ils éviteront 25 changements d'ampoules (soit 75 ampoules halogènes) avant que les spots LED ne commencent à perdre en efficacité.

Prises et interrupteurs

Pour ce qui est de l'électricité, les prises d'appareils ont été déplacé aux emplacements spécifiques de chaque appareil. J'ai proposé à mes clients, en plus des prises électriques, au niveau de la table, d'ajouter une double prise USB. Ce qui leur permet de recharger leur tablette ou leur smartphone, très pratique lorsque vous avez une recette sur tablette et que celle-ci n'a plus de batterie.

J'ai aussi remplacer le radiateur électrique par un Mozart de chez Thermor, 1000 Watts pour 12 m². Sachant qu'il s'agit de la cuisine et que le four et la plaque de cuisson fournissent de la chaleur, il n'y avait pas besoin d'en mettre plus.
A quand les radiateurs aux LED, pour les économies d'énergie ;-)

Eclairage séjour

Mes clients ayant un séjour avec beaucoup de points d'éclairage, ils m'ont demandé de leur trouver un équivalent en LED.
Les ampoules précédentes étaient des ampoules incandescentes de 60W encastrées dans de fausses poutres. Il y a 16 ampoules, ce qui nous fait 960 Watts au total, plus un lustre.
Pour le séjour, il fallait un éclairage plutôt cool. Je suis donc partit sur une couleur de lumière de 3 000 Kelvin. Nous avons testé 3 ampoules différentes: 10W, 8W et 6W. Finalement, c'est la 8 Watts qui a été choisie. Nous avons donc maintenant, une consommation totale dans le séjour de 128 Watts, soit 832 Watts de moins qu'avant, ce qui n'est pas négligeable, car cela fait presque la puissance du radiateur de la cuisine.

Conclusion

Mes clients sont satisfait de mon travail et de mes conseils. Et moi, je suis satisfait que mes clients aient appréciés mon travail.
Je vous laisse admirer le résultat sur les photos. L'appareil photo jaunie un peu l'éclairage, surtout celui au dessus de l'évier.

Photos

« réalisations

image de l'auteur
About Manuel Hervo
Voir les Commentaires